Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le vardénafil appartient à la classe des médicaments appelés inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5. Il s'utilise dans le traitement de la dysfonction érectile (l'impuissance sexuelle). Il aide à obtenir et maintenir une érection suffisante pour prendre part à une activité sexuelle. Son action augmente le flux sanguin à l'intérieur du pénis quand un homme sexuellement excité prend le médicament. Il agit seulement à la suite d'une stimulation sexuelle, il n'accroît pas le désir sexuel.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Tableau des traitements sur ordonnance
OUTIL SANTÉ

Comparez les traitements contre le déficit en testostérone pour trouver celui qui vous convient.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

5 mg
Chaque comprimé orangé, rond, pelliculé, portant la croix « BAYER » gravée sur une face, et « 5 » sur l'autre, contient du chlorhydrate de vardénafil équivalent à 5 mg de vardénafil. Ingrédients non médicinaux : silice colloïdale anhydre, crospovidone, hydroxypropylméthylcellulose, stéarate de magnésium, cellulose microcristalline, polyéthylèneglycol, oxyde de fer rouge, dioxyde de titane et oxyde de fer jaune.

10 mg
Chaque comprimé orangé, rond, pelliculé, portant la croix « BAYER » gravée sur une face, et « 10 » sur l'autre, contient du chlorhydrate de vardénafil équivalent à 10 mg de vardénafil. Ingrédients non médicinaux : silice colloïdale anhydre, crospovidone, hydroxypropylméthylcellulose, stéarate de magnésium, cellulose microcristalline, polyéthylèneglycol, oxyde de fer rouge, dioxyde de titane et oxyde de fer jaune.

20 mg
Chaque comprimé orangé, rond, pelliculé, portant la croix « BAYER » gravée sur une face, et « 20 » sur l'autre, contient du chlorhydrate de vardénafil équivalent à 20 mg de vardénafil. Ingrédients non médicinaux : silice colloïdale anhydre, crospovidone, hydroxypropylméthylcellulose, stéarate de magnésium, cellulose microcristalline, polyéthylèneglycol, oxyde de fer rouge, dioxyde de titane et oxyde de fer jaune.

Guide pour la discussion avec le médecin
OUTIL SANTÉ

Si vous pensez qu'un déficit en testostérone – alias « hommenpause » – influe sur votre pulsion sexuelle, énergie et humeur, le moment est peut-être venu de parler à votre médecin.

Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose habituellement recommandée est de 1 comprimé de 10 mg pris au besoin, au moins 25 à 60 minutes avant l'activité sexuelle. Ce médicament a fait preuve d'efficacité dès les 15 minutes qui ont suivi la prise du comprimé, et durant les 8 à 10 heures qui se sont écoulées ensuite. Étant donné que le délai d'action du vardénafil varie d'une personne à une autre, si vous amorcez l'activité sexuelle après un intervalle de temps différent à chaque fois, vous serez éventuellement en mesure de déterminer le temps de réponse optimal pour votre activité sexuelle. La prise de plus de 1 dose par jour n'est pas recommandée. L'éventail des doses varie, votre médecin pourrait vous recommander une dose aussi faible que 5 mg ou aussi forte que 20 mg.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Le vardénafil peut se prendre avec ou sans aliments.

Étant donné que l'alcool peut avoir des conséquences fâcheuses pour le déclenchement d'une érection, il serait préférable que vous évitiez d'en boire de grandes quantités avant une activité sexuelle. Une ingestion modérée (2 boissons pour une personne de 70 kg) n'entravera pas l'action du médicament.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Ne prenez pas des doses plus fortes que celles prescrites par votre médecin. Communiquez avec votre médecin si vous prenez une dose de vardénafil plus forte que prescrite.

Gardez ce médicament hors de la portée et de la vue des enfants. Ce médicament doit être conservé dans son emballage original à la température ambiante entre 15 et 30 °C.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Mythe ou réalité
OUTIL SANTÉ

Vous pensez peut-être qu'un déficit en testostérone ne vise que la pulsion sexuelle. Mais il s'agit de bien plus que cela.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au vardénafil ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • un antécédent d'un épisode de neuropathie optique ischémique antérieure non artéritique (NOINA), une affection de l'œil provoquée par la perte de la circulation sanguine vers le nerf optique;
  • la prise actuelle (ou au cours des dernières 24 heures) d'un médicament renfermant des dérivés nitrés (par ex. le nitrite de pentyle sous les formes populairement désignées « poppers », le mononitrate d'isosorbide, le dinitrate d'isosorbide, la nitroglycérine);
  • la prise de l'indinavir ou du ritonavir (contre une infection par le VIH);
  • la prise du kétoconazole ou de l'itraconazole (contre des infections fongiques);
  • la prise du médicament appelé riociguat (pour une élévation de la pression artérielle à l'intérieur des poumons).

Les dérivés nitrés entrent dans la composition des médicaments utilisés dans le traitement de l'angine de poitrine (une douleur thoracique). Au cas où vous ne sauriez pas à coup sûr si vous prenez des dérivés nitrés, posez la question à votre médecin ou à un pharmacien. Les dérivés nitrés NE doivent PAS être pris par quiconque recevant du vardénafil parce qu'ils peuvent faire chuter votre pression artérielle très bas. Des étourdissements, une syncope, une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral pourraient s'ensuivre.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • des bouffées de chaleur (une sensation de chaleur associée à une rougeur du visage);
  • un embarras de la respiration nasale;
  • des étourdissements;
  • de l'indigestion;
  • des maux de tête.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • des anomalies de la vision (par ex. une baisse de la vision, une vision trouble, une sensibilité accrue à la lumière, une moins bonne capacité à discerner le bleu du vert);
  • une diminution ou une perte de l'audition;
  • des trous de mémoire momentanés.

Cessez de prendre le médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • une érection qui dure plus de 4 heures (dans ce cas, votre pénis pourrait subir un dommage permanent);
  • une maladie du cœur confirmée et l'apparition de douleurs thoraciques, de battements de cœur irréguliers ou d'un essoufflement quand vous amorcez une activité sexuelle;
  • une perte partielle ou complète de l'acuité visuelle;
  • des signes d'une réaction allergique (par ex. une éruption cutanée, une démangeaison, un essoufflement, un visage bouffi ou une enflure des lèvres ou de la gorge).
Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Alcool : la consommation de grandes quantités d'alcool peut diminuer la capacité d'érection et abaisser provisoirement la pression artérielle, une chute susceptible d'entraîner des étourdissements et une syncope.

Déformation du pénis : comme avec les autres médicaments employés en cas de dysfonction érectile, si vous avez une déformation anatomique du pénis (par ex. une angulation, une fibrose caverneuse ou la maladie de La Peyronie), vous devriez être suivi de près par votre médecin quand vous prenez ce médicament.

Érection prolongée : si une érection dure plus de 4 heures (ce qui est rare), obtenez des soins médicaux au plus tôt. Si cet état n'est pas traité rapidement, des lésions aux tissus du pénis pourraient se produire et entraîner l'incapacité permanente d'avoir une érection. Avertissez votre médecin si vous êtes atteint d'une affection comme la drépanocytose, le myélome multiple ou la leucémie, car elles pourraient accroître votre risque d'érection prolongée.

Fonction hépatique : la maladie hépatique ou la réduction de la fonction hépatique peut provoquer une accumulation de ce médicament dans l'organisme, causant ainsi des effets secondaires. En cas de troubles hépatiques, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique. Une plus faible dose de ce médicament peut être nécessaire.

Infections transmissibles sexuellement : le vardénafil ne vous protège pas contre des infections transmissibles sexuellement comme le VIH.

Jus de pamplemousse : le jus de pamplemousse peut accroître la quantité de vardénafil dans votre circulation sanguine. Abstenez-vous de boire du jus de pamplemousse pendant que vous prenez ce médicament.

Maladies cardiaques : les hommes qui ont, ou qui ont eu, une maladie cardiaque, une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral devraient consulter leur médecin avant de prendre un médicament contre la dysfonction érectile. Si un homme ressent des douleurs thoraciques, des étourdissements, ou de la nausée durant les rapports sexuels, il devrait mettre fin à cette activité et prévenir son médecin.

Médicaments renfermant des dérivés nitrés : le vardénafil ne devrait jamais se prendre en même temps qu'un médicament renfermant des nitrates. La pression artérielle peut soudainement chuter à un niveau mettant la vie en danger de mort si le vardénafil est pris avec un médicament renfermant un dérivé nitré (par ex. la nitroglycérine en comprimés, en pulvérisations ou en timbres transdermiques) ou tout autre nitrate (par ex. le dinitrate d'isosorbide ou les nitrites de pentyle sous les formes populairement désignées « poppers »).

Des étourdissements, des syncopes répétées, une crise cardiaque, ou un accident vasculaire cérébral sont possibles. Si l'usage d'un dérivé nitré est jugé médicalement nécessaire, 48 heures doivent s'écouler après la dernière dose de vardénafil et la prise d'un dérivé nitré, laquelle devrait s'effectuer seulement sous surveillance médicale étroite.

Problèmes liés à la prostate : prévenez votre médecin si vous prenez des médicaments comme les alphabloquants (par ex. la doxazosine) pour soigner des problèmes de prostate, étant donné que l'effet hypotenseur de ces médicaments augmente quand ils sont pris en association avec le vardénafil.

Problèmes de la vue et affections oculaires : Si une baisse de l'acuité visuelle se manifeste brusquement dans un œil, ou les deux yeux, ou si d'autres problèmes liés à la vision surviennent, prenez contact avec votre médecin immédiatement. La perte de la vision peut être partielle ou complète. Dans certains cas, l'affection peut s'améliorer avec le temps, dans d'autres, elle peut devenir permanente.

Ce trouble rare se manifeste surtout si avez plus de 50 ans, si vous fumez, si vous souffrez d'une maladie cardiaque, d'une pression artérielle élevée, d'un taux de cholestérol élevé, de diabète ou de problèmes oculaires. Quiconque ayant contracté un trouble appelé neuropathie optique ischémique antérieure non artéritique (NOIANA) ou une rétinite pigmentaire, ne devrait pas utiliser le vardénafil.

Pression artérielle : si vous prenez des médicaments pour soigner une pression artérielle élevée, signalez-le à votre médecin, étant donné que l'effet antihypertenseur de ces médicaments pourrait s'ajouter à celui du vardénafil. Si vous avez une pression artérielle basse, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Troubles auditifs : si vous ressentez une diminution subite de l'audition, vous devriez solliciter des soins médicaux immédiatement.

Grossesse et allaitement : le vardénafil n'est pas destiné à un usage féminin.

Enfants : l'usage du vardénafil n'est pas destiné aux enfants ni aux adolescents ayant moins de 18 ans.

Aînés : les hommes de plus de 65 ans peuvent avoir besoin de plus faibles doses de ce médicament.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre le vardénafil et l'un des agents ci-après :

  • l'acétate d'abiratérone;
  • les agonistes alpha (par ex. la clonidine, le méthyldopa);
  • l'alcool;
  • les alphabloquants (par ex. l'alfuzosin, la doxazosine, la térazosine);
  • l'alprostadil;
  • les antagonistes de la sérotonine (les médicaments anti-émétiques; par ex. le granisétron, l'ondansétron);
  • les antagonistes du calcium (par ex. l'amlodipine, le diltiazem, la nifédipine, le vérapamil);
  • les antiarythmiques (des médicaments qui régulent des battements de cœur irréguliers, par ex. l'amiodarone, la procaïnamide, la quinidine, le sotalol);les antipsychotiques (par ex. la chlorpromazine, la clozapine, l'halopéridol, l'olanzapine, la quétiapine, la rispéridone);
  • les antibiotiques de la famille des quinolones (par ex. la ciprofloxacine, l'ofloxacine, la sparfloxacine);
  • les antibiotiques macrolides (par ex. la clarithromycine, l'érythromycine);
  • les antifongiques dont le nom se termine en « azole » (par ex. l'itraconazole, le kétoconazole, le voriconazole);
  • l'aprépitant;
  • d'autres inhibiteurs de la phosphodiestérase-5 (par ex. le sildénafil, le tadalafil);
  • les bêta bloquants (par ex. l'aténolol, le propranolol, le sotalol);
  • le bicalutamide;
  • les bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine (par ex. le candésartan, l'irbésartan, le losartan);
  • le bocéprévir;
  • le bosentan;
  • la chloroquine;
  • le cisapride;
  • le citalopram;
  • le cobicistat;
  • le conivaptan;
  • la cyclosporine;
  • le dégarélix;
  • la delavirdine;
  • le disopyramide;
  • les diurétiques (pilules pour éliminer l'eau; par ex. le furosémide, l'hydrochlorothiazide, le triamtérène);
  • la dofétilide;
  • le dompéridone;
  • la dronédarone;
  • la flécaïnide;
  • la guanfacine;
  • l'hydralazine;
  • les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine  ou IECA (le captopril, le ramipril);
  • les inhibiteurs de la protéase contre le VIH (par ex. l'atazanavir, le darunavir, le lopinavir, le ritonavir);
  • les inhibiteurs de la tyrosine kinase (par ex. l'imatinib, le lapatinib, le pazopanib, le sunitinib);
  • le jus de pamplemousse;
  • le lomitapide;
  • un médicament renfermant des dérivés nitrés (par ex. le nitrite de pentyle sous les formes populairement désignées « poppers »,  le mononitrate d'isosorbide, le dinitrate d'isosorbide, la nitroglycérine);
  • la méthadone;
  • le métronidazole;
  • la mifépristone;
  • la néfazodone;
  • le nelfinavir;
  • le nitrate d'amyle;
  • le pimozide;
  • la procaïnamide;
  • la quinidine;
  • la quinine;
  • la rilpivirine;
  • le riociguat;
  • la saproptérine;
  • le siméprévir;
  • le sitaxentan;
  • le sotalol;
  • le télaprévir;
  • la tétrabénazine;
  • la tétracycline;
  • la trazodone.

Le jus de pamplemousse peut accroître la quantité de vardénafil dans le sang. Ne prenez le vardénafil avec d'autres médicaments que s'ils ont été prescrits par votre médecin.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous prenez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/drug/getdrug/Levitra